Éric-Emmanuel Schmitt citáty

Éric-Emmanuel Schmitt foto

5   0

Éric-Emmanuel Schmitt

Datum narození: 28. březen 1960

Éric-Emmanuel Schmitt je francouzský spisovatel, dramatik a režisér.


„DIDEROT: Vy šejdíři!
THERBOUCHEOVÁ: Používejte pro mě prosím femininum. Říkejte mi "šejdířko".
DIDEROT (temně): V ženském rodě se říká spíš děvka.“
Le Libertin

„Trávíte víc času trénováním běhu a hodu než tím, jak být slušným člověkem. Jaký asi bude epitaf na vašem náhrobku? Byl svalnatý?“


„V Palestině se ženským slovům nepřikládá valný význam a jejich případná prohlášení jsou brána asi jako duševní obdoba menstruace.“

„Co je to za mánii cpát do mě prášky, sotva se ve mně objeví kousek citu?“

„Každý říká, že „musíme být tolerantní,“ ale musíme nejprve vytvořit touhu po toleranci.“

„No, you're mistaken. Not 'What filthy weather' but 'It's a fine rainy day.“

„La souffrance physique on la subit, la souffrance morale on la choisit.“ Oscar et la dame rose

„Je ne sais pas où l'on va, murmura-t-il, mais ce qu'il y a de sûr, c'est qu'on y va.“


„Your love for her belongs to you. It's yours. Even if she refuses it, she cannot change it. She isn't benefiting from it, thats all. What you give, Momo, is yours forever. What you keep is lost for all time!"-Monsieur Ibrahim“

„What you give, Momo, is yours forever. What you keep is lost for all time.“ Monsieur Ibrahim and The Flowers of the Qur'an

„Women are pleasing because they come to us wrapped in the catkin of an enigma and they cease to please when they lose their intrigue. Do women believe that men are only interested in what's between their legs? That would be an error.:men are more attracted by a woman's romantic side than by her sexuality.“ The Most Beautiful Book in the World: Eight Novellas

„Il n'y a pas de solution à la vie sinon vivre.“


„Mes amis, j'écris ce petit mot pour vous dire que je vous aime, que je pars avec la fierté de vous avoir connus, l'orgueil d'avoir été choisi et apprécié par vous, et que notre amitié fut sans doute la plus belle œuvre de ma vie. C'est étrange, l'amitié. Alors qu'en amour, on parle d'amour, entre vrais amis on ne parle pas d'amitié. L'amitié, on la fait sans la nommer ni la commenter. C'est fort et silencieux. C'est pudique. C'est viril. C'est le romantisme des hommes. Elle doit être beaucoup plus profonde et solide que l'amour pour qu'on ne la disperse pas sottement en mots, en déclarations, en poèmes, en lettres. Elle doit être beaucoup plus satisfaisante que le sexe puisqu'elle ne se confond pas avec le plaisir et les démangeaisons de peau. En mourant, c'est à ce grand mystère silencieux que je songe et je lui rends hommage.
Mes amis, je vous ai vus mal rasés, crottés, de mauvaise humeur, en train de vous gratter, de péter, de roter, et pourtant je n'ai jamais cessé de vous aimer. J'en aurais sans doute voulu à une femme de m'imposer toutes ses misères, je l'aurais quittée, insultée, répudiée. Vous pas. Au contraire. Chaque fois que je vous voyais plus vulnérables, je vous aimais davantage. C'est injuste n'est-ce pas? L'homme et la femme ne s'aimeront jamais aussi authentiquement que deux amis parce que leur relation est pourrie par la séduction. Ils jouent un rôle. Pire, ils cherchent chacun le beau rôle. Théâtre. Comédie. Mensonge. Il n'y a pas de sécurité en l'amour car chacun pense qu'il doit dissimuler, qu'il ne peut être aimé tel qu'il est. Apparence. Fausse façade. Un grand amour, c'est un mensonge réussi et constamment renouvelé. Une amitié, c'est une vérité qui s'impose. L'amitié est nue, l'amour fardé.
Mes amis, je vous aime donc tels que vous êtes.“
La Part de l'autre

„L'homme lutte contre la peur mais, contrairement à ce qu'on répète toujours, cette peur n'est pas celle de la mort, car la peur de la mort, tout le monde ne l'éprouve pas, certains n'ayant aucune imagination, d'autres se croyant immortels, d'autres encore espérant des rencontres merveilleuses après leur trépas; la seule peur universelle, la peur unique, celle qui conduit toutes nos pensées, car la peur de n'être rien. Parce que chaque individu a éprouvé ceci, ne fût-ce qu'une seconde au cours d'une journée : se rendre compte que, par nature, ne lui appartient aucune des identités qui le définissent, qu'il aurait pu ne pas être doté de ce qui le caractérise, qu'il s'en est fallu d'un cheveu qu'il naisse ailleurs, apprenne une autre langue, reçoive une éducation religieuse différente, qu'on l'élève dans une autre culture, qu'on l'instruise dans une autre idéologie, avec d'autres parents, d'autres tuteurs, d'autres modèles. Vertige!“

„Enfin, le soufisme n'était pas une maladie, ce qui m'a déjà rassuré un peu, c'était une façon de penser -même s'il y a des façons de penser qui sont aussi des maladies, disait souvent monsieur Ibrahim.“ Monsieur Ibrahim and The Flowers of the Qur'an

„You only really discover a masterpiece after a third or fourth reading, don’t you agree?”
“And how can you tell something is a masterpiece?”
“I don’t skip over the same passages”.“
La rêveuse d'Ostende

Podobní autoři

Citát se vám libí,
sdílejte ho s přáteli na .